Site MEG

 

accolade  L3 : Descriptif des UE

 

UE1 Biologie moléculaire I

Responsables : D. SABERAN-DJONEIDI

Structure des acides nucléiques et organisation des génomes. Réplication de l’ADN. Recombinaison et réparation. Génie génétique. Structure de la chromatine et initiation de la transcription

 

UE2 Biologie moléculaire II

Responsables : D. SABERAN-DJONEIDI

Synthèse et maturation des ARNs. La transcription : approche quantitative. Traduction. Maturation post-traductionnelle, adressage et stabilité. Etude d’un modèle de régulation intégrée

 

UE3 Génétique des eucaryotes

Responsable : J. SAP

Récapitulation (lois de Mendel, structure des génomes, etc). Le crible génétique. Analyse et classification des mutations. Recombinaison et cartographie. Interactions génétiques. Introduction aux aspects épigénétiques et à la transgénèse

 

UE4 Génétique des populations

Responsable : C. BAZIN

Variabilité génétique dans les populations naturelles, Loi et Equilibre de Hardy-Weinberg pour 1 et 2 locus, déséquilibre gamétique. Conséquence du système de croisement sur la structure génotypique Mise en évidence des forces évolutives : mutation, migration, taille de la population : dérive génétique, sélection à coefficients constants

 

UE5 Biologie cellulaire expérimentale

Responsable : C. ALCAIDE-LORIDAN & J.M. VERBAVATZ

Cette UE est constituée de cours, de séminaires, analyse d’article et de cours/TD hautement interactifs. Les notions abordées sont : culture cellulaire, techniques de microscopie, signalisation cellulaire, cellule tumorale, théorie stochastique et cellules souches tumorales, plasticité cellulaire, mort cellulaire

 

UE6 Méthodologie scientifique

Responsable : A.-L. TODESCHINI

Cours/TD : comment communiquer à l’oral, communiquer à l’écrit. Visites de deux laboratoires de recherche. Analyse d’un article d’un des deux laboratoires visités. Exposé oral et rédaction d’un résumé d’une page de l’article et de la visite. Travail à la maison : lecture et analyse d’article, rédaction d’un résumé et préparation d’un exposé de 10 minutes

 

UE7 Biostatistique appliquée

Responsable : B. TOUPANCE

Cet enseignement s’insérera dans la continuité des enseignements de Biostatistiques de L1 et L2 dont il consolidera les acquis afin d’aborder de nouvelles notions ou techniques d’analyse biostatistique : maximum de vraisemblance, simulation aléatoire, analyse de variance, initiation à l’analyse multivariée, tests exacts et tests non paramétriques.

 

UE8 Anglais scientifique

Responsable : C. CHAMPANHET

Chaque session contient un cours magistral ainsi que des présentations orales de la part des étudiants. Chaque étudiant présente deux fois : une présentation courte sur un concept ou un chercheur, et une présentation plus longue autour d’un papier.

 

UE9 Séminaire de recherche

Responsable : J. SAP

Chaque session contient un cours magistral ainsi que des présentations orales de la part des étudiants. Chaque étudiant présente deux fois : une présentation courte sur un concept ou un chercheur, et une présentation plus longue autour d’un papier. Les étudiants finiront par écrire un mémoire autour du sujet qu’ils ont présenté (à soumettre 6 semaines âpres la fin du cours). Les présentations de papiers sont accompagnées d’une discussion en groupe. Sujets couverts dans les cours magistraux : introduction au cancer, les centrosomes, les cils et le cancer, l’instabilité chromosomique, la sénescence, invasion et métastase, immunologie tumorale, transduction des signaux et thérapie.

 

UE10 Génétique approfondie

Responsable : A. PLESSIS

Rappels de cartographie génétique. Eléments de cartographie physique (vecteurs utilisés, banques génomiques, établissement de contigs). Techniques moléculaires et bioinformatiques de recherche de gènes (exon-trap, cDNA selection, séquençage, utilisation des bases de données et des outils informatiques de prédiction).

 

UE11 Génétique évolutive

Responsable : M. VERVOORT

Cet enseignement abordera trois thématiques principales, (i) les mécanismes moléculaires de l’évolution des génes et des génomes ; (ii) les bases moléculaires et génétiques de la spéciation ; (iii) Evolution de la diversité génétique au niveau moléculaire. Ces enseignements seront complétés par la réalisation par les étudiants d’un travail personnel de recherche et d’analyse bibliographique portant sur des thématiques de la génétique évolutive peu ou pas abordées dans les cours et travaux dirigés.

 

UE12 Génétique humaine

Responsable : F. FAUCHEREAU

L’enseignement de cette UE a pour but de donner un bilan de nos connaissances actuelles sur le génome humain et sa variabilité, et les méthodes employées pour détecter des gènes impliqués dans des caractères héréditaires. Dans cette UE, l’accent sera mis sur les caractères avec forte composante mendelienne (monogéniques et anomalies chromosomiques), les maladies multifactorielles seront abordées en Master 1. Des exemples concrets permettront d’illustrer des concepts essentiels de la génétique tels que les relations entre gènes (épistasie), entre allèles (dominance récessivité), l’impact de différents types de mutations. Pratiquement la moitié du temps d’enseignement de ce module est dispensée sous forme de travaux pratiques pour donner aux étudiants l’opportunité de découvrir des outils d’analyse génétique informatiques et d’assimiler eux-mêmes des concepts importants de la génétique.

 

UE13 Génétique des procaryotes

Responsables : F. BRAUN

Caractéristiques des eubactéries. Mutations, recombinaison et complémentation. Transfert de matériel génétique et cartes génétiques (conjugaison, plasmides, transduction, transformation). Expression des gènes (régulation négative et positive). Pathogénie microbienne.

 

UE14 Organismes modèles

Responsable : S. VRIZ

Plusieurs grands organismes modèles seront étudiés : levure, drosophile, vers Caenorhabditis, souris et Arabidopsis. Pour chacun de ces modèles, l’UE comprend : une présentation de l’organisme ; une description des outils spécifiques développés ; les grandes questions biologiques que cet organisme permet d’étudier.

 

UE15 Immunologie génétique

Responsable : A. COUEDEL

Etude de la réponse immunitaire spécifique, non spécifique, cellulaire et humorale et des cellules et organes impliqués dans les réactions immunitaires. Les anticorps : structure, biosynthèse et différents rôles. Les récepteurs cellulaires spécifiques (BCR, TCR) et les molécules du CMH : structure et fonctions dans la réponse immunitaire spécifique. Le système du Complément. Phagocytose et cytotoxicité. Différents aspects des régulations physiologiques de la réponse immunitaire : sélection thymique, régulations par les lymphokines. Les dysfonctionnements de la réponse immunitaire : déficits immunitaires, hypersensibilités et maladies auto-immunes.

 

UE16 et UE17 Modules optionnels

(1 module à choisir par UE, parmi les 5 modules ci-dessous)

Responsable : A. LALOUETTE

 

  • Histoire, philosophie et éthique des sciences biomédicales

Responsable : J. SMITH

Histoire et philosophie des sciences biologiques et médicales (conceptions philosophiques du vivant ; histoire de l’embryologie ; histoire de l’évolutionnisme ; rapports évolution/génétique ; rapports évolution/créationnisme) Histoire de la génétique et des pratiques médicales impliquant la génétique (histoire de l’eugénisme ; dépistage et diagnostic prénatals des maladies génétiques ; identification de gènes de vulnérabilité en psychiatrie ) Introduction à l’éthique et à la bioéthique. Enjeux éthiques et sociaux de la recherche et de la médecine génétiques (biologie synthétique et bioéthique ; enjeux éthiques desdépistage et diagnostic prénatals des maladies génétiques et de l’identification de gènes de vulnérabilité en psychiatrie)

 

  • Physiologie de la reproduction

Responsable : V. ROUILLER-FABRE

Le cours s’intéressera aux bases physiologiques et moléculaires des fonctions de reproduction et de la différenciation sexuelle. Les TD se dérouleront sous la forme d’analyse d’articles. Les étudiants exposeront oralement des articles originaux qu’ils auront préalablement étudié et travaillé avec le Maître de séminaire. Les TP permettront de faire une analyse fonctionnelle du contrôle endocrine des fonctions différenciées de la cellule de Leydig adulte

 

  • Introduction aux neurosciences

Responsable : I. CAILLE

Introduction : anatomie et synapse. Système moteur. Systèmes sensoriels : olfaction, vision

 

  • Développement chez les plantes

Responsable : C. HARTMANN

Mise en place des axes embryonnaires et organogenèse post-embryonnaire. Formation de la graine chez Arabidopsis thaliana : développement des gamètes, double fécondation et embryogenèse. Développement des tiges feuillées : maintien du méristème et organogenèse. La transition florale : une intégration de signaux endogènes (hormonaux et âge de la plante) et de signaux environnementaux (photopériodisme et température) régit l’activation de gènes homéotiques puis la morphogenèse florale. Les mécanismes épigénétiques qui gouvernent cette étape du développement sont examinés.

 

  • Biologie du développement animal

Responsable : M. VERVOORT

Cet enseignement mettra en évidence quelques questions fondamentales de la biologie du développement animal, les outils techniques et conceptuels permettant d’y répondre et comment ces outils sont mis en œuvre dans l’étude du développement animal. Cet enseignement se fera en lien avec les activités de recherche en biologie du développement menées dans l’UFR Sciences du Vivant.

 

UE18 TP biologie moléculaire et stage de recherche

Responsables : A. LALOUETTE & D. FLAGIELLO

  • TP biologie moléculaire : les étudiants effectueront des cartes de restriction de plasmides. Ils seront amenés à pratiquer, entre autres, les techniques suivantes : culture bactérienne, minipréparation d’ADN plasmidique, digestions enzymatiques, gel d’agarose, purification d’ADN, PCR, marquage de sonde, Southern blot.
  • Stage de recherche : Cet enseignement correspond à un stage dans un laboratoire de recherche, d’une durée de trois mois ou quatre mois. Il s’agit de laboratoire européen (dans le cadre du programme Erasmus) pour les stages de 3 mois. Les stages de 4 mois sont financés par les laboratoires d’accueils, majoritairement en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

 

Dernière modification, le 15 décembre 2016.

 

Tous les contenus de ce site sont © Copyright Magistère Européen de Génétique - Licence & Master de Génétique - 2012. Mentions légales.